Biblothèque

Ici vous trouverez, une liste des livres que je vous conseil afin d'accroître vos connaissances en matière de magie. Vous ne devez jamais oublier que la lecture sera votre meilleur atout en magie. La linguistique est aussi importante, mais tout le monde n'a pas étudié le latin, le grec (qui sont des bases) ou encore l'arabe et autres langues anciennes. Cependant, je vous invite à ouvrir un dictionnaire et de remonter aux mots dont découlent ceux utilisés dans les traités et les livres. L'étymologie peut grandement vous aider à comprendre certains mots. D'ailleurs je vous invite à vous créer un glossaire des mots complexes que vous croiserez dans vos lectures.

Il y aura des livres contemporains et aussi de plus anciens. Ceux qui ne sont trouvable qu'en anglais ou allemand seront annotés. Ils seront catégorisés selon ce dont ils traitent. Le quatrième de couverture sera disponible afin de savoir dans quoi vous vous lancez. J'y ajouterai une petite conclusion personnelle. Je ne donnerai pas de liens pour ces livres, car je ne veut pas d'ennuis avec les conditions d'utilisation de Google.

Bibliothèque


Runes et divination


L'Edda poétique, par Régis Boyer

Nés d'une lointaine tradition orale, les textes de l'Edda poétique, traduits ici dans leur intégralité, constituent, avec les autres textes scandinaves réunis dans cet ouvrage, un pan capital de notre patrimoine indo-européen. A plus d'un millénaire de distance, ils nous permettent de découvrir la richesse de l'âme germanique ancienne. Loin d'être des Barbares, ceux qui passèrent à la postérité sous le nom de Vikings formaient une communauté d'hommes qui idéalisèrent leur condition sous forme de mythes et de légendes poétiques. Les dieux et les grands héros du Nord ont ainsi inspiré des " dits ", des lais et des élégies, dont la qualité littéraire rappelle celle des grandes sagas. En des images inoubliables, ces textes nous dévoilent une vision fondamentale de l'homme, de la vie et du monde, un monde imprégné par la toute-puissance du Destin auquel nul n'échappe, qu'il soit dieu, elfe ou homme. Régis Boyer est professeur de langues, littératures et civilisation scandinaves à l'université de Paris-Sorbonne.



Ce livre possède une introduction intéressante permettant mieux contextualiser la mythologie, les coutumes et les rituels de ceux que les Romains ou Grecs se plaisaient à nommer barbares. Il n'en est rien. Lorsque j'ai terminé pour la première fois ce livre, j'ai compris que les germains et scandinaves avaient de véritables connaissances en littérature (orale). Ces "barbares" semblaient orgueilleux et belliqueux, mais en réalité, ils ne faisaient que pratiquer leur religion en suivant leur Destin et se laisser bafouer dans leur culture remet en question la partie sacrée de l'humain. S'ensuit les différentes sagas (commentées), plus intéressantes les unes que les autres. Ce livre vous permettra aussi de mieux comprendre les runes.




L'Edda, par Snorri Sturluson


Bien qu'il ait été conçu plus de deux siècles après la conversion officielle de l'Islande au christianisme, ce traité témoigne d'une intime connaissance des poèmes mythologiques composés à l'époque païenne tant en Norvège que dans l'île des sagas. À ce titre, l'Edda offre un intérêt capital pour l'étude de l'ancienne religion scandinave, de même que pour les enquêtes de mythologie comparée indo-européenne.Cette nouvelle traduction repose sur un examen approfondi de la tradition manuscrite de l'œuvre, en sorte qu'à la différence des traductions précédentes, elle tient largement compte des principales variantes fournies par les manuscrits de l'Edda.
Ce livre est une mine d'or sur la mythologie et la culture des anciens nordiques pour les lecteurs de tout horizon. Là encore on trouve de nombreuses sagas et parmi celles-ci certaines qui vous feront comprendre la création mythique et la signification des runes. C'est un incontournable.

Les Runes, Ecriture sacrée en Terre du Milieu, par Julie Conton 

Ouvrage de référence, ce livre est accessible au néophyte comme au runistre confirmé. Le symbolisme des 24 runes du futhark germanique y est présenté de manière claire et approfondie. Ces lettres sacrées nous font pénétrer au cœur de la pensée nordique ancienne, nous transportent à travers un mythologie nimbée de magie et de chants elfiques, peuplée de dragons, de nains et de géants...Les runes, dont l'étymologie évoque le mystère et le secret chuchoté, sont les signes de l'ancienne écriture des peuples germano-scandinaves. Au-delà de leur usage pour transcrire morts et phrases, les différents futharks ou "alphabets" runiques étaient utilisés en magie et en divination afin d'entrer en communication avec les énergies célestes et d'accéder aux rouages du Destin, aux mystères du Wyrd.Au fil des pages, chaque rune est mise en relation avec les sources, les textes mythologiques nordiques, mais aussi confrontée avec le symbolisme astrologique, les vingt-deux arcanes majeurs du Tarot et les éléments naturels : végétaux, animaux et minéraux. Les liens méconnus entre les runes et l'Ogham celtique, l'alphabet sacerdotal des arbres utilisé par les druides celtiques, sont aussi abordés de manière inédite.- Ce livre s'ouvre ainsi à la mythologie et au symbolisme comparés, approche qui permet de tisser des liens entre différentes traditions.Vectrices d'énergies sacrées, les runes représentent une voie privilégiée pour appréhender tout héritage spirituel, celui de la tradition chamanique du Nord de l’Europe. Elles nous transmettent une sagesse qu'il nous incombe de ressusciter et de réactualiser aujourd'hui.Un ouvrage pour tous les passionnés des runes, de mythologie et de symbolisme.
Lorsque je l'ai pris en mains, je n'étais pas vraiment certaine qu'il me conviendrait. La première chose que j'ai remarqué c'est qu'elle parlait d'un jeu de 24 runes, ce qui m'a soulagée de voir que certains avaient compris l'inutilité de la rune Wyrd. J'ai pu remarquer qu'en effet, le livre est complet. J'y ai trouvé une grande satisfaction en le lisant, même si je ne suis pas une habituée du Tarot, les correspondances astrologiques étaient intéressantes.

Hermétisme

Corpus Hermeticum ou Hermès Trismegiste


Les liens qui unirent l'Egypte et la Grèce sont forts et lointains et même si les dieux zoomorphes provoquaient l'effroi d'Hérodote, il n'en reste pas moins que les deux cultures ne cessèrent de s’influencer. Ainsi le dieu Thoth, auteur de livres religieux selon la croyance égyptienne, fut identifié à Hermès et une nouvelle littérature, en grec, mais puisant dans la ferveur égyptienne, se développa sous le nom d’Hermès. Ces textes, que l’on regroupe sous le nom de Corpus Hermeticum, rassemblent les discours qu’aurait prononcés Hermès, et servent de références au mysticisme hermétique, en bien des points semblable à l’orphisme. L’hermétisme, pensée mystique de l’ordre de la révélation comporte une cosmogonie, une anthropologie et une eschatologie, et a produit de nombreux traités d’astrologie.

Notre édition rassemble les textes relatifs à la révélation de Poimandrès, «Nous de la souveraineté absolue ». La préface initie brièvement le lecteur à l’hermétisme et fait le lien avec l’orphisme et les Oracles Chaldaïques. L’introduction relate avec une extrême minutie l’histoire du texte du Corpus Hermeticum, fournit une étude de la fortune de ce courant mystique qui a entre autres influencé Didyme, Stobée, Eusèbe et Zozime. La langue, la koinê littéraire, est analysée, et complétée par une rapide bibliographie. Chaque traité est précédé d’un plan qui permet de circuler aisément dans le texte. Des notes accompagnent la lecture et éclairent ce texte parfois ardu.Texte établi par A.D. Nock, traduit par A.J. Festugière.
Ces traités peuvent être ennuyeux pour des novices, mais ils aideront à comprendre certaines zones obscures de l'ésotérisme. Il s'agit d'un discours entre Thot (nommé Hermès Trismegiste en grèce) et différents intervenants.Il traite d'alchimie, d'astronomie, de magie, de botanique et médecine occulte... la liste est longue, mais c'est un incontournable.

Religions

Ici, je vous conseille de lire ou au moins en apprendre le maximum sur le Coran, la Bible et la Thora. En comprenant les religions vous serez plus à même de comprendre la magie. Ce sont les principaux, vous pouvez aussi vous intéresser aux nombreux textes sacrés d'Asie ou à la religion des Amérindiens ou encore celle des celtes et des scandinaves. En tant qu'"occidentaux", La Bible, la Thora et le Coran nous seront plus accessible dans un premier temps, ensuite créer-vous un chemin vers les autres religions plus anciennes, qui ont inspiré les religions des Livres. D'ailleurs les Eddas pourraient se trouver dans cette section aussi. Je vous propose déjà un livre très basique sur les celtes.

Mystères Celtes, par John Sharkey
Les mystères celtes prennent forme dans le flux d’états intermédiaires : la lumière diaphane de l’aube et du crépuscule ; la rosée et la brume, ni eau, ni air; la transe semi-divine du guerrier ; et les états oniriques entre la vie et la mort. Les bardes et les druides invoquaient et évoluaient au milieu d’un monde d’esprits et de présages, de prouesses héroïques et de voyages merveilleux, dont on retrouve l’écho dans les motifs entrelacés, les symboles puissants et les figures métamorphiques de l’art celtique.
C'est un livre basique, qui vous familiarisera avec la religion celtique. J'ai beaucoup aimé son design, néanmoins il comportait des informations intéressantes. Je conseillerais tout de même de pouvoir situer qui sont les celtes dans le domaine historique et de connaître un minimum sur leur culture. Je l'ai beaucoup aimé pour faire une coupure entre des livres beaucoup plus complexes.



J'ajouterai d'autres livres plus tard. Je vous invite pendant ce temps à me dire si d'autres livres vous ont aidés à condition que soit des textes sérieux.